les amis de Montmorin


ACCUEIL
LOCALISATION
  HISTORIQUE  
LA COUTUME
GALERIE PHOTOS


DOCUMENTATION


  XVIIIème - XXème siècle| Architecture| Plan du château| Stratigraphie du site| Seigneurie de Montmorin| Généalogie| Le blason
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le dépotoir du château (suite)
Tout d’abord, la nourriture est très bien représentée avec quelques 800 kg d’ossements. Il s’agit d’ossements provenant de tous les animaux comestibles, du lapin au bœuf, en passant par la grenouille, le poulet, le porc. Tous les os de ces animaux sont présents dans le dépotoir, comme si les bêtes étaient découpées (et tuées ?) sur place. Mais le dépotoir contenait aussi des noyaux de pêches, des cerises comburées, des pépins de raisin, de pommes, des coquilles de noix, etc. Sans oublier les arrêtes de poisson, les coquilles d’œufs, les fruits de mer (huitres, etc). Les fruits et les poissons devraient permettre d’établir une chronologie des saisons (le poisson est consommé le vendredi et pendant le Carême, périodes de maigre) et aider à appréhender le déroulement de la constitution du dépotoir.

Mais ce qui fait surtout l’intérêt de ce dépotoir est qu’il renferme également beaucoup d’objets de la vie quotidienne. Tout d’abord une quantité impressionnante de tessons de poteries, difficiles à reconstituer vu la taille du dépotoir et l’écoulement de la pente. Mais aussi de la verrerie très fine, certainement italienne. Le service de table est complété par des couteaux au manche en bois ou en ivoire, et un moule à cuillère. En effet, les cuillères certainement en étain étaient fondues directement au château.Ce dépotoir est un dépotoir cendrier puisqu’on y jetait les cendres des foyers. Mais on ne se chauffait pas seulement avec des cheminées à Montmorin, puisque des carreaux de poêles ont également été découverts. Ceux-ci, en céramique verte ou jaune, servaient de revêtement à des poêles de chauffage, de fabrication allemande (certaine de Nuremberg).
Ils sont tous ornés de motifs en relief : un guerrier avec son bouclier, un homme poilu, une femme nue. Il s’agit là de la seule découverte en Auvergne de poêles de chauffage datant de cette époque.
Cette recherche du luxe et du confort se retrouve à travers d’autres objets : des pinces à épiler et des cure-dents en bronze, des palettes en os pour les ongles, des cure-oreilles, etc.
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11

Le Château de Montmorin         Le Musée Henri Delaire         L'association         Les ressources     webcam direct facebook Partenaires
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Association des Amis du Château de Montmorin - Château de Montmorin - 63160 MONTMORIN - Tél. 04 73 68 30 94 - contact@chateau-de-montmorin.fr